Accueil Culture Les objets symboliques du Pays Basque

Les objets symboliques du Pays Basque

Le makila

makila2De tous les objets traditionnels du Pays Basque, le makila est certainement le plus emblématique.

Sous son aspect de bâton de marche se cache une arme redoutable, constituée d'une pointe en acier, elle-même cachée sous un pommeau gravé, portant le nom et la devise de son propriétaire... La coutume veut qu'il prenne place derrière la porte de sa chambre.

Sa vocation défensive vient du temps où les pélerins de Saint-Jacques souhaitaient s'équiper d'une canne robuste, pratique et bien équilibrée, mais aussi d'un sérieux compagnon de route, disponible en cas de coups durs !

La technique de fabrication du makila en fait un objet unique et d'une grande valeur. Le bois de néflier est entaillé sur pied et c'est la sève, en cicatrisant les incisions, qui sculptera le bois. Une fois coupé, le néflier séchera pendant 10 ans avant de prendre vie à travers le makila... Les véritables makila sont réalisés entièrement à la main !

De son statut d'objet utile et défensif, le makila est devenu aujourd'hui un objet honorifique, offert pour une occasion importante.

makilac

La virole de cuivre qui renferme le dard est recouverte d'une gaine en cuir tressé et munie d'une lanière.

Selon le cas, le pommeau peut être en corne, en acier ou... En or !

Stèles discoïdales

stele2Cet "objet" est incontournable dans les cimetières du Pays Basque... Et considérer la stèle comme simple élément d'ornementation funéraire serait bien restricteur.

Tout comme la maison, la stèle est orientée Est-Ouest, exposant sa face au soleil levant ; elle représente davantage la continuité de la vie de la maison familiale qu'une information concernant le défunt.

Les éléments gravés dans le granit forment des creux et des bosses qui permettent de capter la lumière du soleil, offrant ainsi des représentations différentes selon l'heure de la journée.

Le milieu de la stèle concentre toute l'énergie qui se diffuse dans le reste du disque à l'intérieur duquel cohabitent des symboles solaires et chrétiens dans un univers complexe.

stele1

Les vieux maîtres sculpteurs possédaient parfaitement l'art de jouer avec la lumière...

Le linge basque

De la toile épaisse recouvrant les boeufs, à la nappe utilisée les jours de fête, en passant par tous le linge de corps... Le véritable linge basque est en lin.

La décoration orginelle est un ensemble de broderies à rayures bleues. Mais l'origine elle-même n'est pas sûre. Certains la rattache à un flux de migration d'une population juive vers la fin du moyen-âge, introduisant du même coup le tissu qu'ils utilisaient pour leurs cérémonies religieuses...

Aujourd'hui le linge basque s'est lagement diversifié ; aussi bien au niveau des coloris que des motifs... Et bien que le coton ait remplacé le lin, le soin apporté dans la qualité du tissage contribuent à sa réputation.

linge1

La kalainka était une toile épaisse qui servait à couvrir le dos des boeufs.