Accueil Nature L'océan au Pays Basque

PICTOCEA

Indissociable du paysage et de la tradition basque, l'océan offre un autre regard sur le pays. Contrastant avec la partie montagnarde, la zone côtière du Pays Basque (la Côte Basque) se démarque tant par son aspect géographique que par la population qui la compose.

mer1La Côte Basque

La Côte Basque s'étend sur plus d'une centaine de kilomètres, entre Bayonne et Bilbao. De l'estuaire de l'Adour à Biarritz, une côte rectiligne basse et sableuse, agrémentée de plages et de dunes, rappelle le littoral landais tout proche. Le secteur côtier compris entre Biarritz et l'embouchure de la Bidassoa est rocheux, avec une succession de falaises de 30 à 80 mètres de hauteur et séparées par de petites criques.

Très bien entretenues, les plages de la côte Basque offrent, la plupart du temps, de nombreux aménagements (pelouses, aires de jeux, promenades...) qui permettent une fréquentation tout au long de l'année. La baignade y est toujours agréable et les vagues font la joie des amateurs de surf.

SOCOALa corniche

Elle sétend de Saint-Jean-de-Luz à Hendaye. Elle symbolise ce trait caractéristique né de l'union entre la mer et la montagne, lorsque cette dernière vient plonger dans l'écume océanique.

Les falaises de Socoa

 

Mer2Le rocher de la vierge à Biarritz

Parfois conciliante, parfois contrariante, la mer se donne toujours en spectacle. Les vagues langoureuses qui s'étirent sur les plages succèdent aux terribles déferlantes qui s'écrasent sur les rochers. Depuis longtemps, les marins Basques ont appris à respecter "la grande dame". De nombreux sanctuaires parsèment la côte. Edifiés en signe d'offrande, les marins y imploraient la clémence de l'océan.

 

 

Peche1Les blasons et armoiries de certaines villes côtières ainsi que la présence de nombreux ports témoignent de l'importance de l'activité maritime au pays Basque. Jusqu'au XVIIIè siècle, la chasse à la baleine qui était pratiquée dans le golfe de Gascogne et jusqu'en Terre-Neuve à valu aux pêcheurs Basques une réputation mondiale. Aujourd'hui, les trainières (embarcations qui étaient utilisées pour la chasse à la baleine) sont propulsées par de solides gaillards à l'occasion de compétitions spectaculaires.