Comment parler du Pays Basque sans évoquer l'esprit de fête qui anime "ce petit peuple qui danse et chante au pied des pyrénées", si cher à Voltaire. Beaucoup de ces fêtes ont une origine rituelle qui marquaient des évènements importants. De nos jours, ces fêtes font partie du patrimoine culturel basque. Les fêtes locales célèbres comme celles de Bayonne ou de Pampelune (en Espagne) sont des grands moments de liesse populaire.

gatuzainLa fête-Dieu

Cette fête religieuse marque traditionnellement la fin du printemps. Tout le village y participe. Les hommes constituent une "garde nationale" où se mélangent sapeurs, tambour-major et autres soldats en arme. Les costumes, entièrement fabriqués par les couturières du village, sont éclatants de couleurs. La troupe défile ainsi jusqu'à l'église dans un ordre imposé.

Le carnaval basque

Sous cette appellation se retrouve un ensemble de festivités tels que les mascarades ou les cavalcades. Leur point commun est d'offrir un mélange de chants, de musique, de danses et de représentations théatrales.

Au cours de la mascarade souletine, on peut apprécier la scène de l'ours, un des personnages principaux.

En effet, si ce dernier parvient à se réveiller, cela marquera la fin de l'hiver. Le but est donc de tout mettre en oeuvre pour qu'il se réveille le plus tôt possible.

Les fêtes de villages

Il n'existe pas un village au Pays Basque qui n'organise ses fêtes locales. Si pendant longtemps ces dernières avaient une conotation rituelle, marquant un évènement particulier, elles sont aujourd'hui pur divertissement.

S'étalant sur quelques jours, les fêtes sont l'occasion de grands rassemblements populaires où s'entrecroisent défilés de bandas, concerts, parties de pelote, et courses de vaches.

fetes2 fetes1

Serait-ce un rite initiatique dès le plus jeune âge ?

Non, tout simplement l'envie de partager de la joie et du plaisir avec toute la communauté !

Course de vache pendant les fêtes de Bayonne.

Malgré les apparences, celles-ci ne sont pas dangereuses. Quelques bosses et égratignures qui seront vite oubliées...